Joachim du Belay, poète Français

En passant sur la commune d’Ancenis nous ne pouvons ignorer la statut d'un grand poème du XVI siècle : Joachim du Belay, poète Français, est né l’autre côté de la Loire, au château de « La Turmelière » à Liré en 1522.

C’est dans ce château que le poète a passé les vingt premières années de sa courte vie avant de partir faire des études. Ses parents meurent quand il a 10 ans. De santé fragile, il est élevé par son frère aîné. Vers 1546, il part faire ses études de droit à l'université de Poitiers. Il y fait de nombreuses rencontres dont celles d'un autre grand poète : Pierre de Ronsard. Il meurt en 1558 à l'âge de 37 ans.

 

Qui se souvient de ce poème de Joachim du Bellay ?

 

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,

Ou comme celui-là qui conquit la toison,

Et puis est retourné, plein d'usage et raison,

Vivre entre ses parents le reste de son âge !

 

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village

Fumer la cheminée, et en quelle saison

Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,

Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

 

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,

Que des palais Romains le front audacieux,

Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

 

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,

Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,

Et plus que l'air marin la douceur angevine.

Joachim_Du_Bellay.jpeg